Les médias parlent de nous

Pour approfondir le sujet de la surélévation et ses avantages, pour découvrir nos méthodes, nous vous invitons à visionner ou lire une sélection de reportages et articles de presse nous concernant.

Interview de Bertrand Sliosberg au salon de la copropriété 2021 par Ariane Artinian 8 novembre 2021

Bertrand Sliosberg, dirigeant de l’atelier parisien de surélévation une entreprise spécialisée dans la surélévation d’immeubles, est l’invité d’Ariane Artinian. Ils sont en live du salon de la copropriété pour un nouvel épisode de Mon podcast immo.

Conférence Surélévation & Densification 4 novembre 2021

Salon de la copropriété 2021 - Animation de la conférence sur le thème :

14H - 14H45 - Atelier Parisien de Surélévation

Surélévation & Densification : le seul moyen de faire financer tous vos travaux de rénovation

La plupart des immeubles ont un potentiel caché. L’Atelier Parisien de Surélévation identifie ce potentiel et propose des solutions concrètes qui financeront les travaux de rénovation.
Notre activité consiste à optimiser les mètres carrés de la parcelle sur laquelle se trouve votre immeuble.
L’optimisation des mètres carrés peut être la rehausse du toit d’un ou plusieurs étages, l’exploitation d’un fond de parcelle, la surélévation des parkings dans la cour ou même la construction d’un petit bâtiment entre les immeubles existants.
Notre équipe est formée pour trouver les optimisations pour chaque immeuble et transformer cette optimisation en droit à construire versée à la copropriété. Cette somme d’argent est ensuite directement affectée aux travaux de rénovation.
Notre présentation vous permettra de comprendre comment la Loi ALUR favorise les projets de surélévation, si votre immeuble est éligible et comment profiter de cette opportunité unique.

Le bonheur est sur le toit La surélévation raisonnée de François Pélegrin juillet 2021

De nos jours, une surélévation en centre-ville n’a aucun sens si elle n’est pas accompagnée d’une rénovation énergétique au profit des copropriétaires et, par rebond, au profit de la collectivité. Elle n’est pas une fin en soi mais une réponse à une problématique exprimée par des copropriétés.
La surélévation située au 5 rue du docteur Potain dans le 19e arrondissement a été la première éco-surélévation en copropriété de Paris, 100 % auto-financée.

L’immeuble, construit en 1920, était un ancien hôtel avec toilettes sur le palier et trente chambres, composé d’un R+5 avec un toit plat non utilisé.
Comme beaucoup d’immeubles à Paris, le bâtiment était vétuste, la peinture des parties communes craquelée, les anciennes fuites d’eau ont laissé leurs marques aux plafonds, le réseau d’eau est d’époque, la chaudière à bout de souffle, sans compteur d’eau individuel. Le cas typique d’un immeuble centenaire, fatigué.

Le montant de la rénovation de l’immeuble a été évalué à plus de 600 000 euros et les trente copropriétaires n’avaient pas les moyens d’engager de telles dépenses. Les majorités étaient alors impossibles à obtenir lors des assemblées générales, augmentant de fait la facture d’année en année.
Le non-entretien de l’immeuble a généré des charges mensuelles exorbitantes d’une moyenne de 140 euros par mois par studio, incompréhensible pour un immeuble sans ascenseur.

Le projet, confié à l’Atelier Parisien de Surélévation consistait à créer trois étages, six appartements, un toit terrasse, mais aussi à la rénovation et l’extension de l’ancienne loge de la gardienne dont le produit de la vente a été 100 % réinjecté dans les travaux. Le tout à réaliser en milieu habité.
L’architecte missionné, Armel Joly, a obtenu une dérogation autorisée par la Loi Duflot pour générer la création des trois niveaux. Les travaux réalisés furent à l’image de ce projet ambitieux : création et renforcement de nouvelles
fondations, remplacement de la chaudière à gaz, installation d’un ascenseur, isolation par l’extérieur des façades rue et cour, remplacement de l’intégralité des fenêtres de l’immeuble, de tous les radiateurs, pose de VMC dans chaque lot, rénovation de la cage d’escalier dont la disparition des toilettes interpaliers, mise aux normes des nouveaux réseaux et des règles incendie.

La nouvelle construction a apporté également un toit aux dernières normes mettant fin à un immeuble identifié comme une passoire thermique. L’impact des nouveaux tantièmes ainsi créés a permis la réduction des charges générales de 30 %. De plus, l’efficacité énergétique des travaux réalisés a apporté une réduction complémentaire permettant in fine, de diviser les charges par trois, passant de 140 euros à 45 euros par mois et par studio.
L’opération a été gagnante pour les copropriétaires car l’immeuble a été entièrement rénové, mais aussi la valeur de leurs actifs a considérablement augmenté sans aucun investissement préalable. Cela a aussi été un geste écologique, citoyen.

La surélévation en milieu habité et auprès des copropriétaires reste l’apanage de rares spécialistes car les contraintes techniques, administratives et financières ne permettent pas la moindre erreur. Le projet était à la hauteur des enjeux et des attentes des copropriétaires dont le témoignage du président du Conseil syndical peut être visionné sur notre site www.ap-surelevation.com ou sur notre chaîne YouTube.


« Comment sauver une copropriété parisienne qui se trouvait engagée dans la spirale de l’échec ? Cet exemple montre clairement qu’aucune cause n’est jamais perdue.
La surélévation de 3 étages, dans la continuité de la façade existante, a permis de financer la réhabilitation thermique de l’ensemble et d’apporter des éléments de confort : ascenseur,
VMC, changement de la chaudière, remplacement des radiateurs, ainsi qu’une diminution sensible des charges. La nouvelle image architecturale contribue à la revalorisation globale de tout l’immeuble
en donnant à cet immeuble de 1920 les performances proches de celle d’un immeuble neuf. »
F. Pélegrin

Paris vous aime Magazine 3 QUESTIONS À Bertrand Sliosberg juillet_août_septembre 2021

Paris est l’une des capitales les plus denses du monde, elle manque donc de logements. Les toits constituent-ils la nouvelle alternative pour répondre à la demande ?
Les toits parisiens correspondent à un nouveau vivier de mètres carrés disponibles
pour répondre au besoin de logements, mais leur surélévation contribue aussi à embellir la ville. Les toits appartiennent à la copropriété de l’immeuble, or le bénéfice de la vente du « droit à surélever » est souvent alloué à la rénovation durable du bâtiment : isolation, ascenseur et ravalement des façades extérieures.

La réglementation s’est-elle assouplie pour favoriser la surélévation des immeubles
parisiens ?

La loi Alur de 2014 a supprimé le coefficient d’occupation des sols, qui fixait une surface maximale constructible. En outre, il n’est plus nécessaire de prévoir des places de parking quand on construit du neuf à Paris. Pour autant, on ne peut pas surélever n’importe quel immeuble ! La priorité est donnée au comblement des « dents creuses ». Cela consiste à créer des étages au-dessus d’un bâtiment situé entre deux immeubles plus hauts, afin de donner une harmonie à l’ensemble.

Les projets de promotion immobilière aérienne incluent-ils des aménagements
permettant de profiter de la vue sur Paris ?

Le confinement a entraîné une vraie appétence pour les balcons, terrasses et autres jardins suspendus. Nous essayons bien sûr d’intégrer ces aménagements mais nous devons tenir compte de contraintes d’ordre structurel. C’est plus complexe qu’on ne le croit !

Agence Parisienne du Climat Etude de cas d’un projet de surélévation 17 dec 2020

L’Agence Parisienne du Climat vous propose un tour d’horizon d’un projet de surélévation associé à une rénovation énergétique dans le 19e arrondissement.

Au programme :
La surélévation d’un immeuble est une opération réalisable sur beaucoup de copropriétés parisiennes. Nous vous proposons la présentation d’une surélévation en cours associée à une rénovation énergétique dans le 19e arrondissement.

  • Rappel des éléments essentiels à prendre en compte pour lancer un projet de surélévation par Fabrice FOURIAUX, conseiller de l’APC
  • Présentation du projet de surélévation et de rénovation par Bertrand SLIOSBERG, directeur de l’entreprise de promotion l’Atelier Parisien de surélévation
  • Retour d’expérience du référent de la copropriété et président du Conseil Syndical, Patrice PETRIARTE.
Easinvest le podcast de l’investissement immobilier 25 nov. 2020

Bertrand Sliosberg, la surélévation

Nov 25, 2020 Episode 1

Bertrand Sliosberg est directeur général d’Atelier Parisien de Surélévation, c’est aussi un investisseur passionné. Retrouvez son interview pour comprendre les ficelles de la surélévation, cette technique assez complexe et très rentable. C’est aussi une grande tendance d’investissement des pros de l’immobilier dans les grandes villes où le foncier est rare et cher. 

Ecouter le podcast

monimmeuble.com Salon de la Copropriété 29 sept. 2020

Salon de la copropriété - 3 questions à Bertrand Sliosberg, Directeur général d’APS

Challenges Les solutions pour agrandir un logement 16 avril 2020

"Faire étudier son projet à distance, c’est possible"

Ne pouvant plus se rendre sur les chantiers en cours, nos architectes ont aujourd’hui le temps pour des études de projet à distance. Ils peuvent évaluer la faisabilité d’une surélévation d’un immeuble en copropriété d’un ou plusieurs étages grâce à des informations (plans, photos ou visite virtuelle, mesures estimatives) transmises par e-mail et en discuter avec les copropriétaires par téléphone ou par visioconférence.

trois questions préalables :
l’immeuble est-il plus bas que ses voisins ?
Les combles appartiennent-ils à la copropriété ?
De gros travaux de rénovation sont-ils envisagés ?

Dès lors, si une surélévation est envisageable, nous proposons de racheter la toiture et les droits à construire afférents : cela peut permettre à une copropriété de faire de gros travaux de rénovation, de réduire ses charges, voire de réaliser une plus-value.

Bertrand Sliosberg, DG de l’Atelier parisien de surélévation

Challenges APS, Pionnier de la promotion immobilière aérienne 12 mars 2020

Fondé au lendemain de la loi Alur, l’Atelier Parisien de Surélévation s’emploie à lutter contre l’étalement urbain tout en permettant aux copropriétaires de profi ter d’une aubaine en exploitant les potentialités de leur toit. Un concept fl orissant que l’APS
vient d’ailleurs de dupliquer à la ville de Marseille.
Rencontre avec Bertrand Sliosberg, directeur général de l’Atelier Parisien de Surélévation.

mysweetimmo.com Interview surn Mysweetimmo 14 Novembre 2019

Interview de Bertrand Sliosberg pour Mysweetimmo le 14 Novembre 2019

Voir en ligne : Ecouter l’interview

Radio Immo Interview sur Radio Immo 13 Novembre 2019

Interview de Bertrand Sliosberg pour Radio Immo 13 Novembre 2019 / Salon de la copropriété

Voir en ligne : Site de radio.immo

Salon de la Copropriété Salon de la Copropriété 13 et 14 Novembre 2019


Stand Atelier Parisien de Surélévation au Salon de la Copropriété Porte de Versailles les 13 et 14 Novembre 2019.

Voir en ligne : Site du Salon de la Copropriété

Agence Parisienne du Climat Intervention pour l’Agence Parisienne du Climat 16 Avril 2019


Intervention à l’Hotel de Ville pour l’Agence Parisienne du Climat le 16 Avril 2019

Voir en ligne : Site de l’Agence Parisienne du Climat

LE MONITEUR Conférence sur la thématique du Réaménagement Urbain 13 décembre 2018


Conférence sur la thématique du Réaménagement Urbain, organisée par LE MONITEUR jeudi 13 décembre 2018

Voir en ligne : Site du Moniteur

Le Moniteur Une surélévation financera la rénovation énergétique 23 nov. 2018

Dans le XIXe arrondissement, rue du Docteur-Potain, l’Atelier parisien de surélévation (APS) va réaliser six appartements de 35 et 45 m2 sur la toiture-terrasse d’un immeuble privé (32 lots) préalablement acquise auprès des copropriétaires. Avec le fruit de la vente, ces derniers financeront un programme de réno-vation énergétique du bâtiment existant, construit dans les années 1920. (...)

Voir en ligne : Article sur le site Le Moniteur

TF1 Construire, surélever pour gagner des mètres carré 08 oct. 2017
France 2 Emission Tout compte fait 18 fév. 2017
Le Journal du Dimanche Des logements sur les toits 6 nov. 2016

(...)"Les copropriétés comprennent que la surélévation peut financerla rénovation de leur immeuble. On ne nous prend plus pour des Martiens", observe Mikael Fauvell, président de l’Atelier parisien de surélévation. Pionnière sur ce marché, cette société achète des droits à construire en hauteur et s’occupe de la réalisation. C’est le cas dans le 13e arrondissement de Paris où une copropriété rempoche 640 000€ et profite d’un ascenseur gratuit en échange de l’autorisation de créer un niveau et demi.(...)

Voir en ligne : JDD - Des logements vont pousser sur les toits